OJO COLLECTION

Sort by

Inspired by Dadaism and Surrealism, Nina.Nanas' Ojo collection, (“eye”, in Spanish) revolves around the eye, which symbolizes the skilled, critical eye of the artist, sketched in a naïfstyle. From Dalì to Picasso and Mirò the collection is bathed in an eccentric, retro-inspired atmosphere, both trendy and timeless. Joëlle Paquette, author of the blog Very Joëlle, poses in this ludic, anything-but-traditional campaign; the vintage and playful style are reminiscent of the jewellery, while the vibrant shades and colourful lines create a unique look.

Ojo falls in three lines: Simple and sleek, Houria is a series of small jewellery of classic, timeless shapes. It shows only one eye per jewellery, open or closed, thus offering a larger selection. Because of their simplicity, each style can be mixed and matched with others. Miya experiments with motifs. The pieces are more imposing and make heads turn. It is without a doubt the most playful line of the collection. Nadja plays with movement with its double-sided charms, showing an open eye on one side and a closed eye on the other, like a wink. The name refers to Nadja's book by André Breton, main theorist of surrealism. This line results in an elegant and refined style.

// 

Inspirée par les mouvements artistiques du dadaïsme et du surréalisme, la collection Ojo (« œil », en espagnol), met en avant le motif de l'œil, qui symbolise le regard critique et habile de l’artiste, esquissé dans un style naïf. De Dalì à Picasso, en passant par Mirò, la collection baigne dans une atmosphère rétro et décalée, à la fois tendance et intemporelle. C’est Joëlle Paquette, auteure du blogue Very Joëlle, qui prend la pose dans cette campagne des plus ludiques et loin des portraits traditionnels. On y retrouve le côté rétro et l’univers playful des bijoux, les teintes vibrantes et les lignes colorées créant un look absolument unique.

Ojo se compose de trois lignes : Simple et épurée, Houria est une série de petits bijoux aux formes classiques et immuables. Elle ne laisse voir qu’un œil par bijou, fermé ou ouvert. De par leur simplicité, chaque modèle peut facilement être combiné avec d'autres.La gamme Miya quant à elle s'amuse avec la répétition des motifs. Les bijoux sont plus imposants et se font remarquer. Il s’agit sans équivoque de la ligne la plus ludique de la collection.Nadja offre des bijoux en mouvement. Grâce à ses breloques recto verso, la gamme dévoile l’œil ouvert d’un côté et fermé de l’autre, tel un clin d’œil. Le nom fait référence à l'œuvre Nadja d'André Breton, principal théoricien du surréalisme. Cette ligne garantie une allure élégante et recherchée.